novembre 27, 2022

Verratti bientôt naturalisé français ?


Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /homepages/2/d733303966/htdocs/clickandbuilds/demarquage/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67

Marco Verratti s’est largement confié au Parisien ce mercredi. Le milieu parisien a notamment évoqué l’élimination face au Real Madrid, l’avenir de Kylian Mbappé, son avenir mais aussi son amour pour la France et pour la capitale. 

 

Après 10 ans passées dans les rangs parisien, Petit Hibou a vécu à la fois les pires moments du club mais aussi le plus beau, il connait le club et ses supporters par coeur. Et d’ailleurs, quand on lui demande son meilleur souvenir, il répond qu’il en a beaucoup. Mais, celui qui lui vient en tête est le titre de champion de France 2013, obtenu en battant Lyon à Gerland.

« Je venais d’une petite ville, gagner un championnat, ce n’était même pas un rêve. Je voulais juste prendre du plaisir en jouant, donc gagner un championnat à l’étranger, ça m’a vraiment fait quelque chose. Je me souviens des supporters qui faisaient la fête, je me rappelle du bordel que c’était. Ce jour-là, je me suis senti vivant, j’ai éprouvé des émotions très fortes. »

 

Il estime parallèlement que l’élimination du PSG face à Barcelone en 2017 est la plus grande injustice dont a été victime le PSG.

 

Malgré un dixième titre de champion de France conquis cette année, il manque à Paris la Ligue des Champions. Et, à la question « Que manque-t-il au PSG pour gagner la Ligue des Champions, il répond : « Depuis que je suis au PSG, j’ai l’impression que l’équipe a énormément évolué. Quand vous voyez les autres clubs dire que le PSG est un des favoris de la compétition, c’est déjà une preuve de l’évolution. Je me rappelle les premières années, on se faisait toujours éliminer (Paris a été éliminé quatre fois en quart de finale entre 2013 et 2016). Mais depuis, on a fait une finale et une demi-finale. Il faut continuer à grandir, être sérieux et ne pas tout jeter. La seule chose qui nous fera aller au bout, c’est le travail, et les sacrifices. Ce sont les seuls secrets pour réussir dans le foot comme dans la vie. »

 

À ce titre, le milieu italien a évoqué l’élimination du PSG en huitième de finale face au Real Madrid.

« À ce niveau-là, en Ligue des Champions, ce sont des matchs où tout peut aller très vite. D’ailleurs, le Real l’a répété face à Chelsea et Manchester City. Madrid est une équipe qui a l’habitude de jouer ces matchs et de souffrir. Ici à Paris, on oublie parfois qu’il faut souffrir pour gagner. Et ça, on doit le comprendre tous ensemble : les joueurs, le club, les supporters. Nous sommes sur le terrain, mais il y a cette atmosphère autour qui fait qu’il faudrait toujours que nous gagnions 3, 4 ou 5-0. Mais le football, ce n’est plus ça. Il n’y a plus de petites équipes en Ligue des champions. »

Des mots forts qui reflètent le manque de mental du PSG lorsqu’il se retrouve dans des situations qui ne lui sont pas favorables. Marco Verratti a ciblé ce qui a toujours fait défaut au club parisien mais qu’il ne parvient pas à améliorer. Il retient cette élimination comme révélateur des difficultés du club.

 

 

Depuis l’élimination, les supporters parisiens font la grève des encouragements et manifestent leur colère et leur déception à chaque rencontre. Marco Verratti comprend la colère des supporters mais n’adhère pas aux méthodes. Il privilégierait plutôt la discussion pour régler les conflits plutôt que les sifflets pendant les rencontres.

« Sincèrement ? Avant de jouer au foot, j’étais un supporter de Pescara. On n’a jamais gagné un championnat, on luttait toujours pour ne pas descendre, mais j’ai pris du plaisir même si on perdait quasiment toujours. Je pense que leur colère n’est pas simplement liée aux résultats. Madrid a été le révélateur de tout ça, mais il y avait des attentes énormes au début de la saison. On disait : Leonardoet Nasser (Al-Khelaïfi) ont acheté des joueurs formidables, et aujourd’hui c’est leur faute si on ne réussit pas ? C’est trop facile… Les supporters ont le droit de siffler mais pas pendant le match. Pendant le match, on est tous ensemble. Parfois on n’avait plus l’impression de jouer à la maison. C’est dur à comprendre. On a besoin des supporteurs, et il y a d’autres manières de faire comprendre sa colère. On peut discuter par exemple. »

Ainsi, le numéro 6 se dit prêt à rencontrer les supporters afin d’apaiser les tensions.

« Je n’ai aucun problème avec ça. Si c’est une discussion comme aujourd’hui, calme et respectueuse, oui. Je sais que les supporters dépensent de l’argent pour les abonnements, pour se déplacer… Donc ils ont le droit d’applaudir, de siffler à la fin des matchs, mais si on veut grandir tous ensemble, il ne faut pas tout jeter à la poubelle. C’est dur, mais on a été éliminés par Madrid, une grande équipe. Imaginez si on avait été sortis par Villarreal comme le Bayern Munich, on ne serait même pas sortis du stade ! Il faut être unis pour atteindre notre rêve. Je sais que Paris deviendra le meilleur club au monde. Il faut simplement du temps. »

 

 

Le milieu parisien s’est également prononcé sur le dossier chaud du moment, celui de son coéquipier Kylian Mbappé. Très proche de l’attaquant français, Marco Verratti souhaite évidemment le voir prolonger son aventure dans la capitale française. Mbappé ne semble pas lui avoir révélé ce secret bien gardé puisque Marco Verratti semblait très surpris de son petit voyage à Madrid la semaine dernière.
« Cela aura un impact sur le club quelle que soit sa décision. C’est un des plus grands joueurs de la planète en ce moment donc on veut tous qu’il reste ici. Mais quand je parle avec lui, c’est plus pour rigoler. En football, quand on a quelque chose dans la tête, qu’une décision est proche, on n’en parle pas beaucoup. C’est sa décision, et je l’attends, comme vous. Quand je suis en repos et que je vois des notifications qui disent que Kylian est à Madrid, ça me donne mal au ventre (rires). Même si après il me dit : Tranquille, j’étais en vacances. On attend tous de savoir. »

Le milieu de 29 ans a enfin abordé son avenir. Le parisien a déclaré discuter actuellement avec le club en vue d’une prolongation. Il reste aussi très lucide en disant que si un jour le club ne veut plus le prolonger, il partira peut-être vivre une autre expérience. À ces propos, il indique que dans tous les cas il reviendra au club auquel il est très attaché.

« Le PSG restera toujours dans mon cœur. Je reviendrai vivre à Paris, c’est ma ville de cœur. Il n’y aura jamais de problème, c’est le club qui décidera si je dois prolonger ou pas. »

Amoureux de la ville de Paris, ville de naissance de ses enfants, et ville de son mariage avec la mannequin Jessica Aïdi, Marco Verratti a évoqué la possibilité d’y vivre au terme de sa carrière. Il déclare en effet qu’il adore cette ville, que toute sa famille s’y sent bien et qu’il viendra à vivre après avoir raccroché les crampons. Il envisage même de demander sa nationalité française! Une nouvelle preuve d’amour de notre Petit Hibou.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] 3 millions d’euros sous forme de bijoux, de montres et de sommes d’argent en liquide. Marco Verratti a porté plainte lundi matin auprès des autorités […]

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x