décembre 8, 2022

Une semaine mitigée pour le PSG féminin


Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /homepages/2/d733303966/htdocs/clickandbuilds/demarquage/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67

Après une qualification en finale de Coupe de France, les féminines du PSG devaient assurer une place en demi-finale ainsi qu’un bon résultat ce week-end pour rester dans la lutte pour le championnat.




La qualification en Champions League

Après leur victoire en Bavière la semaine passée (1-2), les joueuses parisiennes devaient terminer le travail pour rejoindre le dernier carré de la compétition européenne. Après un très bon début de match, les joueuses d’Ollé-Nicolle ouvrent le score dès la 17ème minute. Suite à un corner, Sandy Baltimore récupère le ballon à l’extérieur de la surface puis tente un centre qui finira, au final, au fond des filets. 3-1 en score cumulée, le plus dur semble fait. Mais moins de deux minutes plus tard, grâce un coup franc lointain, les allemandes reviennent au score. Malgré le fait que les plus grosses occasions soient parisiennes, les allemandes prennent l’avantage au retour des vestiaires suite à un tir lointain dévié par une autre joueuse du Bayern. A partir de ce but, les parisiennes subissent de plus en plus. Le pire est redouté et cela même durant la prolongation. Mais les changements font la différence et Bachmann le montre bien. En effet la Suisse, rentrée en jeu au début de la prolongation, permet aux Parisiennes de revenir à 2-2 et donc d’être de nouveau qualifiée.

Après un match avec du rythme, des occasions, des buts et de l’ambiance mises par les 27 000 spectateurs, les Parisiennes peuvent savourer une qualif’ en 1/2 de Ligue des Champions. A l’exception d’Hamraoui, l’ensemble des joueuses célèbre cette qualification avec le Virage Auteuil rempli des membres du Collectif Ultras Paris venus en masse supporter les « guerrières » du PSG. Dans les couloirs, un invité de marque est venu leur rendre visite. Kylian Mbappé, présent au stade avec Juan Bernat, était descendu au niveau des vestiaires pour féliciter les joueuses pour cette belle performance. Pour la demi-finale, le PSG féminin rencontrera l’Olympique Lyonnais. Le match aller se jouera à Lyon le week-end du 23 avril. Confirmé par Bruno Salomon ce lundi matin, le retour aura bien lieu au Parc des Princes le samedi 30 avril à 21h.

Un titre (presque) perdu ce week-end

Après un match de 120 minutes pendant la semaine, le PSG se déplaçait à Charléty pour un nouveau derby, cette fois-ci contre le Paris FC. Un match plus qu’important pour les deux équipes : d’un côté le Paris-Saint-Germain devaient gagner pour garder une possibilité de titre, de l’autre le PFC ne devaient pas perdre pour conserver leur avance sur Fleury et la troisième place, synonyme de qualification en Ligue des Champions. Le match débute plus que mal pour nos parisiennes qui concèdent un pénalty dès la deuxième minute de jeu. Fautive, la gardienne Votikova se fait pardonner en arrêtant un pénalty pas très bien tiré. Malgré quelques occasions, les coéquipières de Katoto n’arrivent à prendre l’avantage. Les parisiennes se quittent donc sur un score de 0-0 à la mi-temps. Au retour du vestiaire Hamraoui, toujours touchée par une douleur à la cuisse, cède sa place à Aminata Diallo. Mais les plus grosses occasions de but sont cette fois-ci à l’avantage du Paris FC. Le PSG résiste grâce à sa gardienne plus que décisive. Le PFC aurait pu l’emporter mais Votikova en a décidé autrement en arrêtant un face-à-face à la 87ème minute.

Dans le même temps, les Lyonnaises se sont imposées 2 à 0 à Guingamp. Ce bon résultat leur permet donc de prendre cinq points d’avance à quatre journées de la fin du championnat. Malgré un affrontement entre Parisiennes et Lyonnaises le 28 mai en D1, la tâche s’annonce plus que compliqué. Mais le palmarès de la section féminine pourrait tout de même s’étoffer en cas de victoire en finale de Coupe de France contre Yzeure, le 15 mai à Dijon. Un premier trophée européen est aussi possible mais il faudra alors éliminer les l’OL (7 fois vainqueurs de la C1) puis Wolfsburg ou Barcelone (tenante du tire). Une fin de saison alléchante pour nos Parisiennes qui peuvent continuer d’écrire l’histoire du club.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x