novembre 27, 2022

PSG : Le Président refuse plusieurs offres de rachats !


Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /homepages/2/d733303966/htdocs/clickandbuilds/demarquage/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67

Dans une interview retentissante, Nasser Al-Khelaïfi affirme qu’il refuse constamment des offres de rachats à hauteur de plusieurs milliards d’euros. Dream Bigger.




En 2011, le monde du football français est abasourdi. Le Qatar Sports Investments avec comme Président Nasser Al-Khelaïfi, reprend le Paris Saint-Germain qui sort tout juste d’une décennie compliquée. L’objectif étant clairement de devenir un des plus grands clubs du monde.

Accusé de Sportswashing

Le sportswashing ou sportwashing (en français : « blanchiment par le sport ») est le procédé par lequel une entreprise , un pays ou d’autres entités utilisent un événement sportif, une équipe sportive, ou le sport de façon générale. C’est ce que QSI est clairement accusé dès son arrivée dans le football français et mondial. Ainsi, 11 ans plus tard, le journaliste de la BBC demande à NAK si le business model du PSG est si mauvais pour le football.

Réponse cinglante de NAK, qui a le mérite d’être clair.

« Imaginez qu’il n’y ait eu aucun investissement au cours des dernières années. Le football se serait effondré, je vous le promets« 

Un investissement sain et durable

Contrairement aux autres qui se proclament « clubs historiques », le PSG est désormais un club sain malgré tout ce que l’on peut penser.  « Qu’en est-il des autres formes de propriété – le capital-investissement dans le sport est-il une question de bien-être social? Qu’en est-il des clubs exploités au ciel par des particuliers – est-ce bien ? Barcelone est un club de fans avec une dette de 1,5 milliard d’euros – est-ce que ça marche ? » S’emporte le Président du PSG.

Des offres de rachats, le club dans une autre dimension

Nasser Al Khelaïfi reprend à propos du modèle du PSG : « Nous sommes un fonds d’investissement. Nous avons acheté le club pour 70 millions d’euros. Depuis, nous avons reçu des offres de plusieurs milliards de dollars. C’est la marque que nous avons bâtie en tant que véritable investissement – entre les équipes masculines et féminines. Les gens critiquent parce qu’il s’agit d’une richesse souveraine. »

La Ligue 1 devenue une place forte !

Selon Le président du PSG, la Ligue ne serait là où elle est maintenant si le PSG n’avait pas été repris il y a 10 ans. La preuve étant le nouveau partenariat avec la banque CVC « Notre investissement dans le PSG n’aide pas seulement un club. Imaginez que le PSG n’était pas dans la Ligue française. Où la ligue trouverait-elle un fonds d’investissement pour investir 1,5 milliard d’euros? » s’exclame NAK.

Une chose est sûre, c’est qu’après la débâcle en League des Champions, l’interview confirme que Nasser Al-Khelaïfi est toujours dans le projet à 100%.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x