LE LIVRE DE LA LIGUE 1

Chapitre 12 : L’étau se resserre

Entre chaudes éclaircies et froid parfois polaire, les pelouses de Ligue 1 nous ont offertes une pluie de buts ce week-end, pour notre plus grand bonheur. On décompte ainsi 31 réalisations lors de cette 12ème journée, et 15 rien que lors des 3 rencontres d’hier. Une orgie footballistique qu’il faut prendre le temps de savourer avant d’entrer dans la frigorifiante période des 0-0 où ce ne sont plus les filets qui tremblent mais bien les supporters présents en tribune. Soit. En attendant, cette journée aura permis d’y voir plus clair dans un classement jusque là très serré. Que ce soit pour la lutte à la qualification en Ligue des Champions ou celle pour le maintien, en passant par l’Europa League et le milieu de tableau, on commence doucement à y voir plus clair.

Très chaud en haut de tableau

 

Gaetan met le bordel en Ligue 1 © Richard De Hullessen

Cette 12ème journée s’est terminée comme elle a débuté, avec un choc du haut de tableau. Si le PSG est venu à bout de son dauphin lillois en ouverture de bal, les Marseillais ont pris l’eau sur la pelouse de la Mosson. Les hommes de Christophe Galtier auront eu le mérite de tenir jusqu’à la 70ème, avant de sombrer face à la puissance du duo Mbappé-Neymar. Une défaite qui fait reculer les Dogues à la 3ème place après un nouveau succès probant de Montpellier face à une équipe marseillaise qui n’y arrive décidément pas face aux gros. Une victoire 3-0 qui permet aux hommes de Der Zakarian de recoller à la deuxième place et devancer Lille à la différence de but (+13 contre +11). Derrière le trio de tête, les Lyonnais ont laissé filer 2 précieux points face à Bordeaux, la faute au premier but de Cornelius en Ligue 1. Désormais à 4 points de la zone Champions, les hommes de Genesio sont à un tournant de leur saison à la veille d’une semaine décisive pour son avenir européen et où il faudra ensuite se rendre chez la bête (sévèrement) blessée guingampaise. Derrière eux, on retrouve une équipe stéphanoise renversante vainqueur d’Angers 4-3 et qui s’est bien replacée dans ce groupe d’outsider qu’elle occupe avec Marseille. Pour les Phocéens, il y’a comme l’impression qu’au delà du niveau de jeu, c’est surtout le moral qui semble touché. Et ce, alors que Rudi Garcia vient tout juste de signer sa prolongation jusqu’en 2021…

Glissades dangereuses en bas de piste

A Nantes, Kombouaré rit jaune © Marc Roger

Rien ne va plus pour Monaco. On s’était montré inquiet cette semaine sur l‘état de santé des Monégasques. Après 11 premiers rounds particulièrement compliqués, il y’avait comme du k.o dans l’air à l’heure d’entamer un nouveau combat. Et face à Reims ce samedi, les hommes d’un Thierry Henry impuissant ont perdu une nouvelle bataille. Mais la route est longue jusqu’à la fin de la guerre même si la tendance actuelle ne laisse pas rêver malgré le retour de certains joueurs importants. Dernier avec 7 petits points, Monaco devance malgré tout Guingamp à la différence de but. Défaits 5-0 à Nantes, les hommes d’un Antoine Kombouaré fragilisé comptent désormais 34 buts encaissés pour 7 inscrits seulement. Dans leur malheur, ces deux clubs trouveront quand même une lueur d’espoir puisque la 17ème place n’est qu’à 4 petits points. Caen et Dijon payent en effet leurs deux défaites à la maison ce week-end et restent bloqués à 11 points.

 


Max MIOTTO

Un beau jour, Pirlo toucha la balle et le foot devint art


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

emkartofun77