Coup d’œil sur la Ligue 2 cette semaine à l’occasion de l’avant dernier match de la 11ème journée aujourd’hui, entre deux candidats à la montée, Le Havre et Lorient. Petit point sur les caractéristiques de ces deux équipes que l’on pourrait voir évoluer en Ligue 1 l’année prochaine.

 

La révélation Kadewere ©Maxppp – Emmanuel Lelaidier

Le Havre, des débuts canons

L’été fût mouvementé au niveau de l’organigramme du club puisque Paul Le Guen est devenu le nouvel entraineur après une décevante 7ème place lors de l’exercice précédent. Cette saison, les débuts en championnats des Havrais ont été assez surprenants. Après 4 victoires et 2 matchs nuls en 6 journée, les hommes de Paul Le Guen se positionnent seuls en tête du classement. L’explication à ces débuts tonitruants se nomme Tino Kadewere.  L’attaquant du Zimbabwe a inscrit 9 buts et délivré 2 passes décisives lors des 6 premières journées. Son apport dans le jeu offensif du Havre est encore plus significatif que ses statistiques qui affolent les compteurs. Mais depuis une écrasante victoire sur la pelouse de son éternel rival du Stade Malherbe de Caen (0-3) Le Havre et son buteur connaissent un véritable coup de mou. 2 nuls et 2 défaites successives font rétrograder Le Havre désormais 6ème avant de recevoir le leader aujourd’hui. L’occasion de repartir de l’avant ?

Lorient, comme une évidence

Christophe Pelissier, un bon coach pour un grand projet ? ©Bruno Perrel

Le projet “remontée en Ligue 1” ne prend pas depuis deux ans à Lorient malgré un effectif de qualité. A l’époque, le choix de l’entraineur pour mener à bien ce projet – à savoir Mickaël Landreau – n’a clairement pas été le bon avec une 6ème place très en dessous des ambitions de début de saison. Conscient de cette erreur de casting, les dirigeants lorientais ont plus que cibler le choix de leur entraîneur. Ainsi, cet été la meilleure recrue lorientaise se nomme Christophe Pelissier, malgré les arrivées de Paul Nardi ou Umut Bozok qui peuvent devenir des éléments intéressants. Le passage de Pelissier sur le banc d’Amiens a été remarqué par de nombreux clubs français mais c’est finalement Lorient qui, à la surprise générale, repart avec le gros lot et espère enfin mener à bien son opération remontée. Le nouveau coach à déjà mis sa main sur l’équipe qui développe un jeu plaisant avec des joueurs qui semblent comprendre et adhérer au discours de l’entraineur. Lorient peut, comme pour Le Havre, compter sur une des révélations de ce début de saison en la personne de Yoane Wissa. L’ailier de 23 ans cumule 7 buts et 1 passe décisive en 10 journées ce qui permet à Lorient de pointer en tête du classement de Ligue 2.

Une rencontre à buts ?

L’affiche de cette après-midi entre Le Havre et Lorient est une belle publicité pour la Ligue 2 puisque ce sont deux équipes qui aiment produire un football offensif. Les Havrais doivent sortir la tête de l’eau au risque de se laisser distancer au classement malgré un si bon départ. Les joueurs de Paul Le Guen vont devoir maitriser le match et faire attention après chaque perte de balle s’ils souhaitent parvenir à enrayer la machine lorientaise qui trouve, match après match, son rythme de croisière. Beau challenge pour Kadewere, le meilleur buteur du championnat, qui aura pour mission de percer la défense de Lorient et ses 5 petits buts encaissés en 10 journées.

Premier tournant dans la saison du Havre avec la réception du leader Lorient cet après-midi à 15h. La rencontre promet d’être rythmée entre ces deux prétendants à la montée. Un choc à ne pas rater pour les amoureux de la Ligue 2. En espérant faire oublier la triste soirée d’hier avec seulement 5 petits buts inscrits en 8 rencontres, dont 5 0-0.


Pierrick IMBERT

"Il n'y a pas d'endroit dans le monde où l'homme est plus heureux que dans un stade de football."


Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des