novembre 27, 2022

Le football français salue le geste du PSG


Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /homepages/2/d733303966/htdocs/clickandbuilds/demarquage/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67

Alors qu’il avait le droit à 350 millions d’euros, le PSG a décidé de renoncer à 150 millions d’euros sur l’accord entre la LFP et la CVC Capital Partners. Un beau geste envers la Ligue 1.

La Ligue de Football Profesionnel (LFP) a annoncé la signature d’un accord d’engagement d’investissement avec la société CVC Capital Partners dans le but d’une créer une société commerciale. En échange de l’investissement, CVC détiendra 13% du capital de cette nouvelle société valorisée au total à 1.5 milliards. Un sacré pactole à répartir en trois groupes parmi les clubs de Ligue 1.

Le PSG dans le groupe 1

Au vu de sa place forte en tête de la Ligue 1, le PSG doit recevoir 200 millions d’euros. A savoir 17% du total. Cela étant dit, le club de la capitale était en droit de réclamer près du double de cette somme. En effet, l’investissement de QSI a eu des répercussions très positives sur la Ligue 1. Droits tv, joueurs internationaux, niveau des équipes.. Tout le microcosme du football français a évolué. N’en déplaise à certains. Afin de cette même ligue puisse se développer au maximum, Nasser Al Khelaïfi a décidé personnellement de descendre sa part pour que tout l’écosystème puisse bénéficier du projet.

Une décision louée par les autres dirigeants de la Ligue 1

Depuis plusieurs mois, Nasser Al-Khelaïfi explique qu’il veut soutenir le développement de la Ligue 1. Jean-Michel Aulas, Président emblématique de l’OL, a salué le geste en assemblée générale et en conseil d’administration de la Ligue. Un autre dirigeant a confié à RMC Sport, « On est très reconnaissant que Paris ait fait cet effort. Nasser a compris qu’il fallait un championnat fort pour être vraiment solide. C’est tout à son honneur de soutenir le collectif ». « Il a accepté de façon très fair-play cette proposition pour nous permettre d’avoir suffisamment de fonds pour trouver une clef de répartition qui puisse convenir à tout le monde. Sans cette position, il aurait été très compliqué d’arriver à un accord à l’unanimité. Depuis des mois, Nasser parle de solidarité de tous pour permettre notre développement. Il a joint les actes aux paroles », conclut un autre patron de club.

Dans tous les cas, Le board du PSG, prouve à travers son Président, qu’il compte bien être une véritable locomotive pour la Ligue 1. Une bonne chose pour les amoureux du football français.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x