Ce soir se joue probablement l’une des rencontres les plus importantes de l’histoire de l’Olympique Lyonnais. D’abord, parce qu’il s’agit d’un huitième de finale retour de Ligue des Champions mais surtout car il s’agit d’une rencontre de prestige sur la pelouse du quintuple vainqueur de la compétition. Dans un Camp Nou probablement à guichets fermés, 5000 supporters lyonnais ont fait le déplacement et rêvent d’un authentique exploit. Si les bookmakers donnent Barcelone largement favori de cette opposition, chez Démarquage on est bien plus optimiste et on vous livre 11 raisons de croire en une qualification de l’OL.

Aulas en train de préparer ses tweets en cas de qualification lyonnaise.

1 – Parce que Lyon n’a jamais battu Barcelone en Ligue des Champions (4 défaites pour 3 nuls). Ça tombe bien puisque les Gones n’ont pas besoin de l’emporter pour se qualifier. Un nul avec des buts suffirait à leur bonheur.

2 – Parce qu’on savoure déjà à l’idée d’écouter l’interview victorieuse d’après match de Nabil Fekir en version espagnole cette fois-ci. “Yo recuparendo el ballon é yo marcado oune gol”. Cultissime.

3 – Parce Samuel Umtiti l’a dit lui même “je représenterai toujours l’OL”. A lui de montrer qu’il est un homme de parole en forçant son entraîneur à le titulariser après avoir subtilement blessé Lenglet à l’échauffement et ainsi laisser ses anciens coéquipiers se frayer un chemin dans la défense catalane. A bon entendeur.

4 – Parce qu’on imagine déjà le plaisir intense qu’éprouverait Jean-Michel Aulas à être le seul représentant français en quart de finale de LDC et les nombreuses piques qu’il n’hésitera pas à envoyer subtilement au PSG. Autant vous dire qu’en cas de qualification lyonnaise, Twitter risque d’imploser. (Préparez le pop-corn)

5 – Parce qu’après les éliminations du Real Madrid et de l’Atletico, c’est écrit, il n’y aura pas de clubs espagnols en quart de finale de LDC. La fin d’un règne.

6 – Parce que Denayer a prévu de repartir avec Lionel Messi accroché à son porte-clé. Oui, oui, rien que ça.

7 – Parce qu’à l’instar de Grégory Coupet et son arrêt d’anthologie face au Barça en 2001, Anthony Lopes compte lui aussi marquer de son empreinte sa présence au Camp Nou.


8 – Parce que Lyon n’est jamais aussi redoutable que contre les forts. Demandez-donc à Manchester City ce qu’ils en pensent.

9 – Parce que Genesio va encore nous sortir une Masterclass. D’autant plus qu’il évoluera sur les terres de son maître qu’il compte bientôt à dépasser. (Coucou Pep Guardiola).

10 – Parce que Ferland Mendy n’a qu’un objectif : prouver à Jordi Alba que c’est désormais lui le roi du 100 mètres.

11 – Parce que l’Olympique Lyonnais compte bien montrer à son homologue Catalan que c’est désormais lui qui possède le meilleur centre de formation d’Europe. Hé oui, soyons honnête, L’OL Academy > La Masia.

©Reuters

Pourquoi 11 ? Tout simplement parce qu’il s’agit du numéro porté par le joueur qui, dans les dernières instants du match, va permettre à son équipe d’égaliser à 2-2 d’une délicieuse frappe en pleine lulu. Le tout en se bouchant les oreilles après avoir tranquillement installé la clim’ dans le Camp Nou. Jean Michel Aulas déclarera même à l’issu de la rencontre “c’est pour ce genre de match que nous l’avons recruter”. CR7’s style.


Max MIOTTO

Un beau jour, Pirlo toucha la balle et le foot devint art


Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des